Maxime Potty, Le métier qui rentre

Maxime Potty a débuté sa saison sportive au Rally van Haspengouw, première épreuve du Championnat de Belgique de la spécialité. S’il n’a pas atteint l’arrivée, le jeune Hamoirien de 20 ans n’en a pas moins démérité et il a énormément appris.

Les meilleurs rallymen du pays l’ont maintes fois répété : les conditions rencontrées ce samedi sur les routes de la Hesbaye ont fait de ce Rally van Haspengouw l’un des plus difficiles de ces dernières années ! Les averses, parfois très violentes, et la boue projetée régulièrement sur la route ont transformé cette épreuve en un rallye regorgeant de pièges, comme l’affirmaient les ténors du Championnat de Belgique.

Photo; Quentin Champion

Dans ces conditions bien éloignées des circuits qu’il a l’habitude de fréquenter, l’objectif de Maxime Potty était tout simplement de rejoindre l’arrivée pour accumuler de l’expérience. Malheureusement, pour le pilote de la Hyundai i20 R5 engagée par My Hub, l’aventure s’arrêtait prématurément. « Dans la huitième spéciale, celle de Halle-Booienhoven, j’ai soudainement perdu la voiture dans une cuvette, en pleine ligne droite », raconte Maxime. « Il venait d’y avoir une énorme averse et je suis parti en aquaplaning, sans comprendre ce qui nous arrivait. La voiture a touché des arbres fruitiers et nous n’avons pas pu repartir. »

Associé à Charles Maquet, l’Hamoirien ne pouvait cacher sa déception. « Je n’avais vraiment pas l’impression d’attaquer trop fort », confirme-t-il. « Et c’est ça qui me désole le plus. J’étais 9e du classement général et j’avais progressivement réduit l’écart par rapport aux meilleurs. Avant notre sortie j’étais à un peu plus d’une seconde au kilomètre des meilleurs, ce qui est honorable pour un deuxième rallye à ce niveau seulement. Mais voilà, c’est le métier qui rentre et j’ai clairement payé mon manque d’expérience en rallye. »

Après avoir parcouru 80 kilomètres en essais, Maxime a néanmoins pu apprendre à mieux connaître sa Hyundai i20 R5. « Elle est agréable à piloter et je me sens de mieux en mieux à son volant », glisse le jeune homme. « Mais je suis bien conscient que j’ai encore énormément à apprendre et cette petite erreur en est une preuve. J’ai hâte d’être au départ du Spa Rally, dans moins de deux semaines, pour me remettre en selle au plus vite. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s