Steve Fernandes et Olivier Beck sauvent les meubles

Après le camouflet de l’annulation du Rallye de Cunesi en Italie, c’est finalement le Rallye d’Antibes Côte d’Azur qui ouvrait les débats du Tour European Rally. Malgré une préparation loin d’être optimale et des péripéties qui sont venues perturber leurs plans pendant le rallye, Steve Fernandes et Olivier Beck s’en tirent avec une 4e place.

Pour ce premier rallye du championnat Tour European Rally, Yoann Bonato sur Citroën C3 R5 et Nicolas Ciamin sur Skoda Fabia R5 faisaient office de grandissimes favoris. Pour le Luxembourgeois Steve Fernandes, accompagné par le Belge Olivier Beck, ce n’était de toute façon pas l’objectif. A défaut d’autorisation, le duo n’avait pas pu tester leur Skoda Fabia R5 flambant neuve et partait quelques peu dans l’inconnu.

Des conditions météorologiques changeantes venaient pimenter la journée du samedi. Le temps menaçant venait donner des cheveux gris aux équipages et à leurs ingénieurs. Steve Fernandes et Olivier Beck prirent le pari de partir avec les pneus slics. Ce pari aurait été gagnant s’ils s’étaient élancés dans les dix premiers. Mais malheureusement, seizième sur la route, c’est sur piste mouillée qu’ils ont dû évoluer durant cette première boucle. Ils la clôturent à la quatrième place d’un classement TER déjà orphelin de deux sérieux candidats, Wagemans et Ciamin.

Pour la seconde boucle du samedi, le binôme Fernandes-Beck changeait sa stratégie pour partir sur des gommes pluie avec deux roues de secours slics, pour le cas où. Solides quatrièmes aux spéciales de la Gréolières et du Col de Bleine, leur rallye allait pourtant basculer une première fois dans la dernière véritable spéciale du jour. Une pierre malencontreusement déplacée par un prédécesseur venait les surprendre et leur causait une crevaison en début de spéciale. Ils n’ont autre choix que de changer la roue. C’est donc avec un pneu slic qu’ils repartaient en spéciale alors que la pluie redoublait d’intensité. Ils perdent plus de deux minutes dans l’aventure et cèdent leur quatrième place du classement TER au duo Haut-Labourdette – Tardito. La spéciale show du samedi n’y changera rien. Après la première journée, c’est Yoann Bonato qui domine les débats. Pour la journée de dimanche, les conditions étaient devenues dantesques. Les spéciales perchées plus en hauteur que la veille (à l’image des 1600m du Col du Turini) offraient une mauvaise visibilité aux pilotes à cause d’une masse nuageuse dense et très basse. La pluie quant à elle était continue. Avec le temps perdu lors de la journée précédente et le gros écart qui les sépare de la Fabia de Haul-Labourdette, Steve Fernandes et Olivier Beck prirent le pli de tester différents réglages dans l’optique de préparer les prochaines échéances. Mécontents du feeling lors de la première boucle, ce dernier s’améliorait considérablement après le service à Nice. Steve Fernandes signait dans les antépénultièmes et pénultièmes spéciales de bon chronos. Entre temps, sur la dernière spéciale du rallye, c’est le déluge qui s’abat. Et un premier coup de tonnerre frappa le rallye de plein fouet avec la sortie de route de Yoann Bonato, alors en tête, à cinq kilomètres du but. Le déluge est malheureusement tel que Steve Fernandes et Olivier Beck partent également à la faute. Le Luxembourgeois heurte une falaise et brise sa jante ainsi que le réservoir d’huile de l’amortisseur. A nouveau ils doivent descendre de la voiture pour changer de roue et perdent beaucoup de temps. Mais ça n’aura aucune conséquence sur le classement TER, Fernandes et Beck gagnant même une place suite à la sortie de Yoann Bonato. Ce sont finalement Michel et Degout qui s’imposent dans ce classement TER devant Riberi, deuxième, et Haut-Labourdette, 3e. Steve Fernandes et Olivier Beck terminent finalement ce rallye à la quatrième place du classement TER et à la quizième place au général remporté par Yohan Rossel, un résultat satisfaisant compte tenu des circonstances de ce weekend.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s