Tonitruants débuts de Grégoire Munster au volant de la Skoda Fabia R5 BMA !

6j8w_DSC1754--1
Possédant la double nationalité belge et luxembourgeoise, Grégoire Munster était au départ du Rallye Lëtzebuerg 2018 ce samedi. Et si Johan Jalet a de nouveau pris place dans le baquet de droite, c’est au volant d’une… Skoda Fabia R5 de l’équipe familiale BMA que le fils de Bernard Munster allait se produire pour la première fois !
« Certains partenaires nous ont donné l’opportunité de rouler pour la première fois avec une R5, et on ne s’est pas fait prier, sourit Grégoire Munster. Pas question néanmoins de faire tout et n’importe quoi, puisqu’on a organisé une séance de test sur la piste de l’EMA à Francorchamps jeudi, avant de disputer le très beau Shakedown du Rallye de Luxembourg, long de 4 kilomètres, vendredi. De quoi me permettre de passer de nombreux réglages – fort différents – en revue, et définir un set-up me convenant plutôt bien pour affronter les superbes spéciales grand-ducales. Et franchement, se battre sur un tel parcours consistant en des spéciales techniques en forêt, parfois proches du Tour de Corse côté tracé, et d’autres davantage typées ‘Allemagne’, c’était un total bonheur ! »
Quant au pilotage de la Fabia R5, il n’a pas décontenancé Grégoire… « Cette voiture, redoutable d’efficacité, met très vite en confiance, poursuit le jeune loup. A certains égards, c’en est presque facile. Par contre, pour aller chercher le dernier carat et faire la différence, c’est une autre paire de manches. Nous avions décidé de ne pas nous focaliser sur les chronos au bout des spéciales, mais de tout mettre en œuvre pour finir le rallye. Au bout du compte, nous avons oscillé entre la 5èmeet la 7èmeplace du classement général, pour terminer 3èmemeilleure R5 sur un total de 10 voitures de ce type au départ, derrière Steve Fernandez, qui connaît très bien la Skoda et le parcours, et Olivier Collard, qui reste l’une des références belges sur ce genre de tracé… »
Ayant hérité d’un temps forfaitaire dans l’ultime spéciale, disputée sous la drache alors que tous les concurrents étaient chaussés de pneus slicks, Grégoire Munster a achevé l’épreuve à 1’20’’ de Collard… mais avant cette dernière spéciale, c’est à 40 secondes seulement du pilote de Marche que la Fabia BMA pointait. « Olivier Collard a pu disputer la dernière spéciale totalement, alors que nous avons hérité du temps de Griebel, victime d’une sortie de route, en guise de chrono forfaitaire, précise Grégoire. En fait, nous avons constamment évolué à 0’’3 de Collard au kilomètre durant l’épreuve, ce qui me satisfait pleinement. Mission largement accomplie… »
Quid de la suite ? « Vu l’importance de mon programme avec les Opel Adam R2 et Cup, il n’est pas prévu que je reprenne le volant de la Fabia R5 cette année, précise le fils de Bernard Munster. Le Luxembourg était une opportunité à saisir, j’en ai pleinement profité, et l’objectif est désormais de poursuivre avec l’Adam. Dès le prochain week-end, je serai d’ailleurs au départ du Rallye Terre de Langres, en France, avec l’Adam R2, pour ce qui sera mon premier rallye 100% terre ! Encore une découverte ! Ensuite, on mettra le cap sur l’Allemagne, pour la suite de l’ADAC Opel Rallye Cup, dont la quatrième manche sera le Rallye Wartburg, à Eisenach. »

Pas de doute, l’été est agité pour un Grégoire Munster qui poursuit méthodiquement son apprentissage du métier de pilote de course…

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s