Sans titre

« Cela a été incroyablement dur » avoue Hermen Kobus.

Hermen Kobus et Erik de Wild ont bouclé le Renties Ypres Rally, avec une belle 7ème place. Avec leur Skoda Fabia R5, ils ont réalisé une finale solide, donnant confiance à Hermen pour le prochain rendez-vous du championnat Néerlandais, au GTC Rallye qui aura lieu le 14 juillet à l’aéroport international de Breda.

Ce fut une semaine très intense à Ypres, ou le match a débuté jeudi soir avec la séance de qualification. Hermen Kobus a marqué le dixième temps et n’était pas entièrement satisfait de cela. « Nous avons encore un petit problème avec la cartographie du nouveau moteur, qui ne répond pas encore parfaitement à l’essence que nous devons utiliser ici », a déclaré  Hermen.

Vendredi soir, la première soirée, après 9 spéciales, nous avons terminée à la 9ème place.  « Je ne suis absolument pas satisfait », a déclaré Hermen.  » Je n’ai aucune confiance dans les réactions de la voiture, les tests sont très glissants et la voiture a un sous virage dans les combinaisons de virages rapides. Hermen a du mal a dirigé sa Skoda dans les virages à plus de 150 km/h, le train arrière saute également hors de la corde dans les virages rapides, il y a des concurrents pour nous que devrais certainement pouvoir battre ici. Nous étions deux fois à la 4ème place deux fois à Ypres et deux fois en 2005. Je sais quel niveau je peux obtenir ici. Mais ç ne marche pas encore. »

Samedi matin, le champion Hollandais a également reculé, ce qui a pris du temps. Mais Hermen et Erik ont continué à se battre et à mi-chemin du deuxième jour, Hermen a trouvé son sourire. « Nous avons changé un peu et soudainement la voiture était mieux, j’ai retrouvé ma confiance et j’ai pu attaquer à nouveau, mais c’était dommage que la course ait déjà été disputer en grosse partie, mais je prends cette confiance pour notre prochain rendez-vous. le rythme de Ypres nous sera utile au GTC Rallye, car il est incroyablement rapide. »

Comme il l’avait prédit à l’avance, Hermen devait s’habituer à la vitesse sur les spéciales belges. « Je sais, 200 km / h c’est 200 km / h, mais cette vitesse est complètement différente sur une route hollandaise que sur une route étroite et cahoteuse à Ypres. Ensuite, on dirait que vous roulez à 250 km / h. J’ai ensuite été au combat avec Kris Princen et Vincent Verschueren, mais je ne pouvais pas les suivre, juste à cause de ce manque de rythme dans les compétitions belges.  »

Hermen Kobus et Erik de Wild ont terminé à la 7ème place à seulement 18 « d’Adrian Fernémont …

« Et il aurait dû recevoir une pénalité, parce que par une panne électrique, il n’a pas eu sa voiture pour travailler dans la zone de départ d’un test, il a commencé quelques minutes en retard … Je pensais qu’il serait toujours condamné, mais il est resté dehors …  »

Il avait fait un certain nombre de points de différence pour le Benelux European Rally Trophy, mais Hermen Kobus reste en tête du classement. Rendez-vous avec Kobus Tuning au GTC Rallye le 14 juillet, où Hermen veut confirmer sa victoire au ELE Rallye.